Vous êtes ici

Catherine GROSSI, analyste à Épinal

Rencontres avec les chefs d'entreprises

Analyste financier à la Banque de France depuis plus de vingt ans, mon gout pour les relations humaines m’a tout naturellement conduit à désirer rencontrer les dirigeants d’entreprises. Ces échanges sont toujours riches. Je suis admirative quant aux qualités qu’il faut déployer pour piloter  une entreprise. Chaque chef d’entreprise doit, de front, mener des équipes, assurer une production et sa commercialisation, tenir compte des aléas économiques, de la concurrence, entretenir de bonnes relations avec différents partenaires (clients, fournisseurs, banquiers…), et faire des choix importants pour l’avenir. Quelle responsabilité, mais aussi quel beau challenge !

Je propose toujours lors de mes entretiens de réaliser une analyse GEODE car elle est parfaitement adaptée à toutes les  problématiques du chef d’entreprise et c’est pour lui ou pour elle une aide précieuse. Car je suis convaincue, comme Nelson Mandela, qu’« aucun de nous, en agissant seul, ne peut atteindre le succès ».

Grâce à l’analyse GEODE, le chef d’entreprise s’appuie sur les compétences de la Banque de France. Il mesure sa propre évolution au sein d’un environnement toujours changeant. Il compare ses performances à celle de son secteur d’activité. Il évalue également ses marges d’amélioration et les moyens à mettre en œuvre pour progresser. De plus, il anticipe ses choix stratégiques afin de valider les meilleurs.

Il s’agit là d’une véritable relation personnalisée basée sur la confiance. Symboliquement, réaliser une analyse, c’est se placer côte à côte avec le dirigeant(e) de l’entreprise le long de sa route, regarder ensemble dans la même direction, éclairer son chemin, mettre en évidence les ornières à réparer, poser les garde-fous pour sécuriser son trajet, et définir la meilleure trajectoire.

Cette relation de confiance conduit bien souvent à un accompagnement renouvelé chaque année et à un véritable partenariat. Quel plaisir d’ailleurs lorsqu’un de mes clients indique que nos échanges sont « essentiels », « indispensables ».

 

 - Novembre 2015 -

 

Continuez vers

Mis à jour le : 06/03/2017 15:03