Liste actualité
ÉvénementActualités

Étude sur les 80 plus grands groupes industriels et commerciaux français cotés

Chiffres clés

En 2016, les principaux groupes français présentent un niveau de profitabilité et d’investissement au plus haut depuis cinq ans L’activité des quatre-vingts plus grands groupes industriels et commerciaux français cotés  sur le compartiment A d’Euronext Paris est en recul (– 1,7 % du chiffre d’affaires) en 2016. Si la croissance organique est positive (+ 0,4 %), les grands groupes ont été pénalisés par des effets de change défavorables (– 1,2 %), dans un contexte de décrochage de la livre sterling par rapport à l’euro, et par des effets de périmètre négatifs (– 0,9 %).
 
Néanmoins, des conditions d’exploitation favorables permettent une forte progression de la profitabilité des groupes (+ 38 % sur un an) qui s’établit à un niveau record sur la période. Ces bonnes performances permettent aux groupes une accumulation de trésorerie (+ 3,8 % sur un an) et surtout de financer des investissements toujours conséquents (117 milliards d’euros en 2016) mais stables en valeur.
 
Dans un contexte de politique monétaire accommodante, les groupes ont eu recours à l’endettement financier (+ 9,2 % sur un an) mais ont aussi renforcé leurs capitaux propres (+ 4,4 %) pour maintenir l’équilibre de leur structure financière.